Comment soigner l’e-reputation de son entreprise ?

Soigner son e-réputation constitue une nécessité vitale pour toute entreprise dans un contexte où le web est devenu aujourd’hui un environnement extrêmement concurrentiel. Ainsi, pour y parvenir efficacement, quelques points fondamentaux sont à prendre en considération. Gros plan donc sur ce qu’il faut faire pour soigner l’e-réputation d’une entreprise.

Réaliser une veille sur sa réputation digitale

Si l’image de marque revêt d’une importance cruciale dans la vie de tous les jours, il n’y a aucune raison pour que ce soit moins le cas dans l’univers digital. Force est alors d’admettre que la réputation d’une marque constitue un indicateur qui compte énormément dans ce que l’entreprise doit entreprendre pour améliorer la satisfaction clientèle. Il convient alors de souligner que l’e-réputation ou réputation digitale est la perception qu’ont les internautes d’une entreprise ou d’une marque. Autrement dit, elle est une représentation que chaque internaute va se constituer en fonction des flux d’informations auxquels il est confronté quotidiennement sur les moteurs de recherches et réseaux sociaux.

Avant de décider quoi que soit, chaque entreprise se doit de connaître au préalable s’il dispose d’une bonne ou d’une mauvaise réputation. Pour se faire, on doit effectuer de la veille dont l’objectif est de surveiller ce que l’on dit de son entreprise et de ses produits sur le web. Cette veille permet bien sûr de vérifier si on est cité, référencé ou recommandé. De plus, on doit passer au crible chaque interaction et trace sur le web, notamment dans les réseaux sociaux, forums, sites dédiés à la notation… Ce genre d’analyse a pour finalité de découvrir si la société a une tonalité négative, positive ou neutre.

Être proactif et prendre en considération les commentaires clients

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, soigner son e-réputation peut très vite s’apparenter à un véritable calvaire. Mais bien que cela soit le cas, on peut très bien y parvenir sous réserve de respecter un certain nombre de points fondamentaux. Parmi eux figure la proactivité qui constitue sans aucun doute la clé de voûte d’une bonne réputation digitale. Ainsi, pour travailler son e-réputation, une entreprise doit améliorer sa présence sur le web, accueillir et suggérer les avis…

Positifs ou pas, les avis constituent un puissant levier sur lequel chaque entreprise doit s’appuyer pour soigner son e-réputation. Cela étant dit, on doit prendre le temps de répondre l’un après l’autre tous les commentaires, appréciations, avis… qu’ils soient bons ou mauvais. Puis, dans l’éventualité où l’on serait confronté à des avis négatifs, il n’y a pas de quoi s’affoler. Les commentaires négatifs se révèlent indispensables afin qu’on puisse cerner facilement les différentes failles susceptibles de compromettre la chaîne de valeur.

Travailler avec des influenceurs et travailler sa présence sur les réseaux sociaux

Afin de soigner son e-réputation, il peut s’avérer intéressant de collaborer avec des influenceurs externes (blogueurs, médias, etc.) comme internes (leaders et non-leaders). De la sorte, on peut facilement produire des contenus à forte valeur ajoutée concernant la marque. Qui plus est, ces influenceurs sont en effet mobilisables au cas où l’entreprise serait face à une période de crise.

Et sachant qu’être partout est quasiment impossible, il s’avère judicieux d’améliorer sa présence sur les médias sociaux ayant un lien direct avec la cible qu’on souhaite atteindre. Cela dit, le choix des réseaux sociaux ne doit jamais se faire au hasard quitte à être présent dans un réseau social qui n’est pas alimenté. À noter par ailleurs que gérer son e-réputation sur les médias sociaux permet de bien cibler les internautes. Chaque internaute peut interagir sur les publications, les partagera et les commentera. On peut même le transformer en un véritable ambassadeur de marque, puis le récompenser en lui réservant une offre exceptionnelle.

Trouver un bon expert comptable : nos conseils
Gérer son personnel : faites appel à un coach en management !